24 février / 2019

La réception à l'occasion de la Journée du Défenseur de la Patrie a eu lieu à l’Ambassade

Allocution de S.E. Monsieur Alexandre Brégadzé,
Ambassadeur de la Fédération de Russie en République de Guinée
et en République de Sierra Léone
à l’occasion de la célébration de la Journée du Défenseur de la Patrie

Vendredi, le 22 février 2019

Bonsoir !

Votre Excellence Monsieur le Ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles, Ministre de la défense nationale de la République de Guinée,

Votre Excellence Monsieur le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile,

Monsieur le Chef d’Etat–Major, Général des Armées,

Chers confrères et consœurs militaires et civiles guinéens et russes,

Chers confrères et consœurs du Corps Diplomatique,

Chers invités, Mesdames et Messieurs !

Chers amis !

Le 23 février 1918 c’est la date de la fondation de l’Armée Rouge, qui a défendu la Jeune Russie Soviétique des envahisseurs étrangers, l’avait aider de gagner la Guerre Civile, avait rejeté d’autres aggressions étrangères et surtout avait gagné la Deuxième Guerre Mondiale avec nos alliés de l’époque. C’est pendant cette guerre, je rappelle, que nous avons combattu ensemble les nazis en croyant que c’est pour toujours.

Le peuple russe est toujours reconnaissant à son Armée – depuis sa naissance.

En Russie nouvelle, Russie démocratique cette date du 23 février 1918 n’est pas oubliée. A partir du 13 mars 1995 elle est officielement commémorée comme la Fête du Défenseur de la Patrie.

Chaque Etat a besoin de prendre les précautions pour assurer sa souveraineté, son indépendance. Chaque Etat a besoin de ses propres défenseurs – ses fils et ses filles qui sont prêts à donner leurs vies pour leur Mère-Patrie, pour la défendre des agresseurs, pour assurer son développement pacifique, donc défendre la Paix dont nous avons tous besoin. Et surtout défendre nous-même des anciens démons que nous croyions morts.

Je parle, tout d’abord, des nazis, des nazis dont les descendants, dont les partisants lèvent leurs têtes aujourd’hui dans certains pays qui même ont été enhavis par les nazis pendant la Deuxième Guerre Mondiale, les nazis qui exterminaient la population locale, surtout les slaves, les juifs, d’autres peuples qu’on appelait les « minorités nationales » et qui « ne correspondait pas » aux critères nazis – prétandants d’être une « race supérieure ».

Comment nous pouvons regarder, sans réagir, tous ce que les nouveaux nazis manipulent, même avec le soutien de ceux qui ont condamné le nazisme à l’époque !

En plus, ces, soit disant « défenseurs », des nouveaux nazis essaient de chercher les coupables partout ailleurs, mais pas dans les pays où les nazis sont déjà arrivés au pouvoir.

Ce qui prétendent d’être maîtres du Monde doivent mieux refléchir avant de faire les déclarations irresponsables à l’égard d’autres pays en y cherchant les coupables sans bien regarder autours d’eux-mêmes.

Concernant mon pays, la Russie, je vous assure : «Elle ne cherche que de la Paix, la Paix stable et durable ! Elle était, reste et restera Etat souverain et indépendant». Je cite mon Président Vladimir Poutine qui a bien développé cette axiome dans son message à l’Assemblée Fédérale de la Russie le 20 février dernier. Le texte intégral de ce message est publié dans l’Internet, y compris sur le site officiel de notre Ambassade.

Mon Président y avait bien expliqué, comment la Russie veut et peut défendre ses intérêts, sa souveraineté et son indépendance, comment ça sera fait, y compris avec les moyens dont nos Défenseurs de la Patrie disposent aujourd’hui. Et, je vous assure, ces moyens sont réels et sophistiqués.

Je vais citer encore mon Président, surtout ce qu’il a dit en conclusion de son intervention du 20 février devant les membres du Conseil de la Fédération, les députés de la Douma d’Etat, les membres du Gouvernement, les dirigeants des Cours Suprême et Constitutionelle, le corps des Gouverneurs.

Alors, sa citation : « Je veux bien de nouveau souligner: pour notre développement stable et durable nous avons besoin de la Paix. Et tout notre travail visant à perfectionner nos capacités de défence a uniquement le but précis: ce travail doit assurer la sécurité de notre pays et de nos citoyens, pour que personne ne puisse pas même penser à l’agression contre la Russie et même tenter d’utiliser les méthodes de pression forcée à l’égard de notre pays.

Chers collègues! On a les grands défis devant nous. Nous les abordons d’une manière systémique et conséquente, en construisant notre modèle du développement social et économique qui permettra de garantir les meilleures conditions pour l’autoréalisation de l’homme, c’est-à-dire de donner les réponses adéquates aux défis du monde contemporain qui est en changement rapide, de sauvegarder la Russie comme une civilisation basée sur sa propre identité, sur les traditions séculaires, sur la culture et les valeurs de nos peuples. Nous pourrions atteindre ces buts, sans aucun doute, seulement en unissant nos efforts, mais toujours ensemble, en unité de notre société, ayant la disponibilité de nous tous, de tous les citoyens de la Russie à savoir obtenir les succès dans les projets concrets.

Un tel esprit solidaire de changement est toujours un choix conscient des personnes elles-mêmes. Elles le font quand elles comprennent que le développement du pays ne dépend que d'elles-même, des résultats de leur travail, quand le désir d'être nécessaire, d'être utile est apprécié et soutenu, quand chacun trouve le métier de vocation et d’âme, et surtout, quand il y a la justice, le vaste espace pour la liberté et l'égalité des chances pour le travail, les études, l'initiative et l'innovation.

Ces conditions du développement efficace ne peuvent pas être traduites en chiffres et en indicateurs, mais ce sont ces éléments tels que la consolidation de la société, l'inclusion des citoyens dans les projets nationaux, la confiance en nos forces qui déterminent le succès. Et nous obtiendrons certainement ce succès » (fin de la citation).

Et je dirais, en ajoutant, y compris avec le soutien des défenseurs de la Patrie. C’est pourquoi nous commémorons leur Fête, c’est pourquoi nous ne devons pas oublier leur grande contribution à la sauvegarde de la Paix. Justement à cette occasion je vous propose d’écouter une chanson magnifique qui nous rappelle l’importance de sauvegarde de la Paix ! Cette chanson s’appelle « Le tocsin de Buchenwanld ».

Merci pour votre aimable attention !